24 novembre 2008

mOn RirE - ((v.d))

Je découvre ce soir que j’ai le rire APHONE
-----------Et que
Son murmure s’écarte d’un revers de lèvres

Je ris donc du silence
-----Et ne peux plus vraiment
----------Être dans le PARTAGE

----Car ce rire sans bruit
M’apparaît égoïste
----Provocateur et TRISTE
Nu comme un naufrage

Pourtant ma bouche s’ouvre
-----Ma corde encore pousse
Et mon envie de vivre
-----De résonner en cage
----------Vient heurter mon PALAIS
S’empaler sur mes dents

- Et VLAM ! - Et toujours rien !

Je tente un gargarisme
----Je mange une autre hyène
--------Je vampirise un clown
------------Je bois du Monsieur Propre
- Car on m’a dit que rire est le propre de l’HOMME -

-----Mais Mon Dieu rien ne sort !
Mon rire c’est sûr s’est
-------------------INTÉRIORISÉ !

Alors je pleure et supplie :

« Terroriste usité à l’éclat des papilles
----Grand Déployeur de gorges
----------Tendre spasme irrévérencieux
------Ennemi de l’ennui et des côtes cassées
Abdominale envie d’exploser sous les CIEUX !

« Les eaux taries de ton torrent ne jonglent plus entre mes pierres !
----------Ô REJAILLIS ! Car ton absence me dévore ! »

---------C’est alors que j’entends soudain
-L’énorme Rire Originel -

-----AH AH ! - Celui qui a donné son âme au monde -

- Et par bonheur il est
---------------------COMMUNICATIF !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
over-blog.com